Accueil 4x4 Essai nouveau Qashqai et Qashqai+2:

Essai nouveau Qashqai et Qashqai+2:

205
5
PARTAGER

C‘est  à l’occasion de l’étape du Nissan Xtreme à Verbier (Suisse), que nous avons pu prendre le volant de la version restylée du Best-Seller Nissan: le Qashqai et sa version longue le Qashqai+2. Lors de cet essai nous avons pu tester ce crossover en ville, sur route et enfin sur l’autoroute. Un programme alléchant pour mettre à l’épreuve le véhicule de la firme japonaise.

Quelques chiffres…

Le Qashqai c’est avant tout un nouveau concept (Crossover) alliant le confort, l’habitabilité d’un tout terrain et des dimensions contenues pour se faufiler en ville. Depuis son lancement en 2007, le Qashqai s’est écoulé à plus de 50 000 exemplaires en France. Pari réussi pour Nissan, qui a fait de son petit 4×4 le leader du segment et se classant même dans le Top 5 des Berlines compactes (ex: 308) et Top 10 des Monospaces compacts (ex:Scenic). La part de marché en 2009 a augmenté de plus de 17%!  Un succès retentissant que Nissan compte confirmer avec sa version restylée.

Pour 2010, le Qashqai monte en gamme. La finition Visia en entrée de gamme voit passer son tarif de 19 850€ à 21 450€, l’Acenta de 21 450€ à 23 450€, Connect Edition de 23 500€ à 24 500€ et enfin le haut de gamme Tekna passe de 24 900€ à 25 900€. Une augmentation en partie justifiée par l’amélioration des équipements de série. Ainsi la finition Visia gagne le régulateur/limiteur de vitesse, l’Acenta devient Optima avec ESP et Système audio 6CD en complément, pas de changement pour la Connect Edition, et enfin la finition Tekna se voit dotée du système Bose, des phares au Xenon et du pédalier Alu.

Pour terminer sur les chiffres, sachez que pour 2010, Nissan revoit ses émissions de CO2 à la baisse, permettant par la même occasion de faire baisser le Malus. Notamment le modèle 2.0 Dci boîte auto qui passe de 1600€ de malus à 750€!

Quoi de neuf?

Après ces quelques chiffres, voyons ce qui change sur ce modèle 2010.

– Design extérieur:

Au premier abord les différences semblent minimes. Seuls les optiques arrières sautent aux yeux. Mais en y regardant de plus près, on peut voir que les ailes avant, la calandre, le capot, les optiques avant ou encore le spoiler ont été revisités. Ces modifications ayant à la fois pour but de redynamiser la ligne, et d’améliorer le Cx afin de diminuer les turbulences et le bruit liés au déplacement de l’air (l’angle du spoiler arrière a été modifié de 2°). On notera aussi l’apparition de deux nouvelles couleurs Magnetic Red et Titanium Grey ainsi que de deux nouvelles jantes en 16″ et 17″.

– A l’intérieur:

Seul les experts pourront déceler les changements infimes. L’apparition des quelques rangements supplémentaires, la refonte de l’instrumentation de bord ou encore l’éclairage des seuils de portes. Nissan s’est surtout concentré sur l’amélioration de l’insonorisation de la voiture. Les suspensions et la direction ont été aussi revues toujours dans le but d’améliorer le confort.

– Motorisation:

Côté moteur, deux nouvelles motorisations diesel font leur apparition sur le Qashqai: le 1.5 Dci 106 pure drive qui ne rejette que 129g de CO2, et le 1.5 Dci 103 FAP. Côté Qashqai + 2, le 1.5 Dci 106 rejoint les trois autres motorisations. A noter que ces nouveaux moteurs ne sont disponibles que pour le Qasqhaï 4×2 (Qui sera de toute façon l’essentiel des ventes).

Sur la route

Lors de notre essai, nous avons pu prendre le volant des modèles suivants:

– Qasqhaï 2.0L 140Ch boîe CVT

– Qasqhaï 2.0 Dci 150Ch boîte manuelle

– Qasqhaï+2 2.0 Dci 150Ch boîte manuelle

C’est par 250Km d’autoroute que notre programme commence. Pour cette première partie de programme nous partons au volant du 2.0 L 140Ch boîte CVT. A l’intérieur on se sent tout de suite à l’aise. Les plastiques sont de qualités, les ajustements plutôt bons, et le toit en verre procure un vrai sentiment de liberté et d’ouverture sur l’extérieur. Les sièges sont confortables et la position de conduite est idéale! Le sentiment de dominer la route sans pour autant avoir l’impression de conduire un 38 tonnes. Bref, un sans faute! A noter quand même que le GPS manque parfois de précision. Niveau comportement routier, le crossover se défend bien. Les suspensions sont relativement confortables tout en restant suffisament fermes pour éviter la prise de roulis top importante. C’est au niveau motorisation que le bât blesse… en effet le moteur essence est plutôt anémique et très bruyant. Le couple est inexistant en dessous de 4000 Trs minutes, la boîte CVT vieillissante n’arrangeant rien, les temps de passage sont extrêmement lents. Bref, un moteur à oublier!

Le seconde partie du parcours se déroule sur les petites routes de montagne du pays helvétique. Pour cette étape, notre choix s’est porté sur la version 2.0 Dci boîte manuelle. Les 100Kg supplémentaires ne se font pas vraiment ressentir, et le comportement est toujours aussi sain. Cette fois ci le moteur nous emballe! Nettement moins bruyant que le 2.0L essence, il offre en plus un agrément de conduite bien meilleur! Le couple est conséquent, disponible, permettant des accélérations franches. La boîte manuelle quant à elle est relativement précise et se manie en douceur.

Enfin nous avons pris le volant du Qasqhaï+2 sur un parcours mixte route et autoroute. Immédiatement le gabarit et le poids du Qashqai+2 se fait ressentir. Plus lourd, la prise de roulis devient gênante dans les enchaînements de virage. L’empattement plus long améliore la stabilité, mais grève la maniabilité du véhicule. Si vous n’avez pas la nécessité de deux places supplémentaires, le Qashqai vous suffira pleinement.

Restylage réussi?

La réponse est oui! Tant au niveau esthétique qu’au niveau confort, cette nouvelle version du Qashqai et Qashqai+2 est une réussite. Le design tout en restant conventionnel, rajeunit le crossover. Les modifications mécaniques et esthétiques se ressentent directement au niveau de l’insonorisation qui gagne en confort. Côté motorisation et transmission notre choix se porte directement sur l’association boîte manuelle, 2.0 Dci 150Ch qui nous a vraiment séduits. En effet, si vous avez une grande famille et que vous vous accommodez d’un roulis plus présent, alors n’hésitez pas à succomber au charme du Qashqai+2. Dans le marché de plus en plus concurrentiel du crossover, le Qashqai restylé est bien né, mais aura fort à faire contre les nouveaux entrants comme le 3008. Une belle bagarre en perspective!

Qashqai_11Qashqai_10Qashqai_17Qashqai_18

Qashqai_26Qashqai_23Qashqai_25Qashqai_24

Qashqai_28Qashqai_29Qashqai_27Qashqai_21

Qashqai_7Qashqai_5Qashqai_4Qashqai_8

Qashqai_1Qashqai_2Qashqai_20Qasqhai_19

A lire aussi: Le nouveau Nissan Juke, l’essai du Peugeot 3008, l’essai du BMW X1

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz