Accueil Coupés La Ford Mustang de Jim Morrison

La Ford Mustang de Jim Morrison

114
1
PARTAGER

Dans la série des Mustang spéciales, voici celle de Jim Morrison, le fameux chanteur des Doors. Cette Shelby GT500 de 1967 n’avait rien de particulier en soit, mais son propriétaire, par contre…

Fin 1967, le patron d’Electra Records a de quoi être fier des Doors: leur 45 tours Light my fire vient de dépasser le million d’unités et leur deuxième album, Strange days, va bientôt sortir.

Chaque membre du groupe peut se choisir un cadeau. Jim Morisson choisi une Shelby GT500 bleue. C’est une redoutable muscle-car équipée d’un V8 7,0l de 355ch (ou 400ch, selon les très libérales normes US.)

D’après la légende, à cause d’une hygiène de vie déplorable, les voitures de Morrison avait une durée de vie très limitée. Quelques semaines après en avoir pris les clefs, la Mustang termine dans une cabine téléphonique de Los Angeles. Morrison, ivre-mort, marche jusqu’au bar Whishy a go go (où les Doors ont débuté) et oublie sa voiture.

En fait, il garda la voiture plus longtemps que cela. En 1969, lors d’un concert à Miami, Morrison improvise du théâtre expérimental, le public n’apprécie pas, le chanteur réplique en montrant sa [censuré] et il se fait virer de la scène.
L’affaire murit et se transforme en procès pour « obscénité » et « indécence ». Les concerts suivant sont annulés.

Les Doors partent se reposer en Jamaïque et au retour, Jim Morrison (qui fut étudiant en cinéma, tout comme son organiste, Ray Manzarek) tourne un court-métrage, HWY.
Morisson, qui y est acteur et réalisateur, y utilise sa fameuse Mustang. Il l’a donc gardée plus que « quelques semaines ».

Ensuite, il l’aurait garé au parking de l’aéroport de Los Angeles, LAX, avant de prendre l’avion.

Morrison prenait de plus en plus de drogues et d’alcool. Au point où il a oublié qu’il avait une voiture et qu’elle l’attendait au parking de LAX.

En 1971, il meurt à Paris et on retrouve la Carte Grise de la Shelby GT500 dans ses papiers:

LAX aurait finalement revendu cette voiture-ventouse aux enchères. Elle aurait circulé de mains en mains avant d’être féraillée dans les années 80.

Notez que le bio-pic The Doors, Val Kilmer/Jim Morrison roule dans une Shelby GT350.

L. Christian Mixon ne veut pas croire que la Shelby GT500 de Morrison (qu’il surnomme « Blue lady ») ait pu disparaitre. Son idée est qu’une voiture ayant appartenu à quelqu’un de célèbre est forcément quelque part.
Depuis, non seulement il est parti à sa recherche, mais il a décidé de filmer sa recherche pour en faire un documentaire.

En août 2009, Mustang monthly dégotte une GT500 et prétend que c’est celle-là. En fait, c’était un « coup » d’un magazine en mal de pub (suivi d’un « on nous aurait menti? »)

(ci-dessous, c’est une photo d’une autre GT500; ce n’est pas celle de Mustang monthly.)

Source:
The Selvedge Yard

A lire également:
La Mustang à 4 roues motrices
Des Mustang très spéciales
Le conducteur du jour: incrustor
Le conducteur du jour: un cheval sauvage dans Paris

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "La Ford Mustang de Jim Morrison"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Hubner
Invité

NEVER BET WITH THE DEVIL. en voyant le documentaire consacré au Roi Lézard sur Arte, j’ai pris la Ford Mustang qu’il conduisait comme un fou dans le désert des Mojaves pour une Pontiac TransAm que j’avais prise en copilote pour traverser les Everglades et écraser les alligators qui venaient se réchauffer sur le bitume de la route unique traversant les marécages de Floride. A la différence que Jim Mprrison s’est arrêté pour recouvrir d’un drap le renard des sables écrasé par la muscle-car. In memoriam & gloriam.

wpDiscuz