Accueil Général Prime à la casse : prolongation et diminution

Prime à la casse : prolongation et diminution

23
3
PARTAGER

Sous l’impulsion de la prime à la casse, le marché automobile français a finalement plutôt « bien » traversé la crise du secteur automobile s’imposant notamment avec l’Allemagne comme un marché parmi les plus dynamiques du vieux continent. Afin de ne pas casser du jour au lendemain cette dynamique, le gouvernement français travaillait depuis plusieurs mois à sa prolongation ou la mise en place programmée d’un nouveau dispositif de soutien financier. Ce sera finalement une combinaison de prolongation et de diminution.

Si jusqu’ici le montant maximal est de 1 000 euros, il passera finalement à 700 euros à partir du premier janvier de l’année prochaine.

Montant encore revu à la baisse dès le premier juillet avec une enveloppe de 500 euros dans le cadre de l’achat d’un véhicule neuf et la mise à la casse de son ancienne auto. Maintenant que les montants financiers sont précisément définis, les pros du secteur automobile savent à quoi s’en tenir tout comme les consommateurs du reste. Ceci coûtera évidemment au budget de l’Etat.

Rappelons que la première enveloppe tablait sur un montant global annuel de 220 millions d’euros mais avait été largement dépassée. En effet plus de 380 000 dossiers ont d’ores et déjà été déposés ceci se traduisant par un montant total de 380 millions d’euros.

Alors que certains marchés, à l’échelon mondial, comme l’Allemagne, l’Angleterre et les USA ont décidé de stopper leur programme (ou de ne pas le reconduire), la France choisit de le prolonger. Mais jusqu’à la fin de l’année 2010, date butoir de la fin du programme.

A lire également. Vers un maintien de la prime à la casse ? Et Prime à la casse en France du nouveau à venir.

Source : AP et JDD.

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Prime à la casse : prolongation et diminution"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
leelabradaauto
Invité

comme tout va de mieux en mieux depuis la mondialisation sans quotats, orchestrée et applaudie par le monde politico-financier, ce sont toutes les corporations qui sont sponsorisées par l’argent du contribuable, donc oui la prime à la casse est une bonne chose. et ce sont ceux qui crient le + fort qui auront le +

ted
Invité

On espère que les fabricants et concessionnaires vont combler le recul (et plus tard la suppression) comme c’est le cas dans d’autres pays… car si les ventes vont si mal, faut faire un geste. non?

Dabe
Membre

Il faut dire aussi que les sommes engagées par les gouvernements allemand et américain se chiffrent en milliards mais ne se cumulent pas à un système Bonus/Malus tel qu’il existe en France.

La France a réussi à maintenir son marché en limitant les dépenses. L’Allemagne a boosté son marché, renouvelé son parc, mais risque fort de se prendre un mauvais retour de bâton l’année prochaine.

wpDiscuz