Accueil Constructeurs Motorshow Bologne 2008 Live: Mahindra Goa pick-up

Motorshow Bologne 2008 Live: Mahindra Goa pick-up

75
3
PARTAGER

Goa_Pickup_small.jpg

Les Indiens sont venus en force à Bologne! Après Tata, voici Mahindra. On commence par son pick-up Goa.

En 1945, K.C. Mahindra se rend aux Etats-Unis, en tant que responsable des achats publics Indien. Il y rencontre Barney Roos, l’un des « pères » de la Jeep. C’est la révélation: d’après Mahindra, la Jeep est le véhicule idéal pour l’Inde et ses routes rarement carrossées. De retour en Inde, il s’associe avec son frère, J.C. et un certain Ghulam Mohammed, pour fonder Mahindra & Mohammed.

En 1947, l’Inde devient indépendante. Le rêve d’unité national de Gandhi fait long feu et les Indes Anglaises sont divisées en deux états: l’Inde et le Pakistan (qui inclue le Bangladesh, qui deviendra plus tard indépendant.) Comme de nombreux musulmans, Mohammed doit fuir au Pakistan,où il sera le premier ministre des finances du pays.

Les frères Mahindra rebaptisent la société Mahindra & Mahindra. En 1948, les premières Jeep arrivent en kit des Etats-Unis. Mahindra remporte tous les appels d’offres publics (c’est pratique d’être l’ancien responsable des achats…) On voit ici Indira Gandhi debout sur un Mahindra:

Indira_Gandhi_Mahindra.jpg

La société a pas mal prospéré à l’ombre de la dynastie Nehru-Gandhi. Mahindra & Mahindra s’est ainsi lancé dans l’armement, le tourisme, les télécommunications, l’aéronautique, le machinisme agricole et les villes nouvelles! C’est une des 10 premiers société Indienne.

En Inde, un SUV vendu en 2008 sur deux serait un Mahindra. Le constructeur a par ailleurs monté une joint-venture avec Renault pour assembler des Logan. En revanche, leur arrivée en France, au milieu des années 90, n’a pas laissé des souvenirs impérissables. Il est vrai que leurs véhicules dérivés du CJ3 (et équipés de diesel Peugeot) étaient plutôt rustiques…

Mahindra_France.jpg

Mahindra veut revenir en Europe via l’Italie. D’où un important stand à Bologne. Le Goa pick-up joue la carte « premier prix ». Son 2,5l diesel 105ch n’est pas vraiment un foudre de guerre et l’équipement intérieur est minimaliste. Mais il se rattrape au passage en caisse: 18 000 TTC. Et oui, il est importé en France.

149017149020149023149026148906148910148913148928148931148934148937148940148943148946148949148952148955148958148961148964148967148970148973148976148988148991148994148916148919148922148925148979148982148985

C’est moche? Alors vous n’avez pas vu le Bolero (qui heureusement, ne franchit plus les Alpes.)

Mahindra_Bolero_small.jpg

A lire également:
Le Bolero de Mahindra danse en Italie
La Logan finition Edge en Inde

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz