Accueil Actualités Entreprise Chrysler : discussion avec constructeurs d’Inde et de Russie

Chrysler : discussion avec constructeurs d’Inde et de Russie

30
0
PARTAGER

Russiachrysler Chrysler a eu des discussions avec des constructeurs automobiles en Russie et en Inde sur d’éventuels rapprochements.

Si le groupe américain a également été approché par Fiat, aucune négociation formelle n’est en cours avec ce dernier, a déclaré Tom Lasorda, vice-président du groupe américain.

« Nous avons eu des discussions avec de nombreuses entreprises en Russie », a précisé Tom Lasorda à des journalistes en marge d’une manifestation professionnelle.

« Nous avons eu de nombreuses discussions » avec des sociétés indiennes, a-t-il ajouté.

A la fin juillet, selon la formule consacrée, des sources proches du dossier avaient déclaré que Chrysler était est en discussions avec une série de concurrents étrangers, dont Fiat et l’indien Tata Motors, l’objectif étant d’établir des partenariats en vue d’avoir accès à des marchés en forte croissance en dehors des Etats-Unis.

Le numéro trois américain de l’automobile aurait ainsi évoqué avec Tata la possibilité de vendre son modèle Jeep Wrangler en Inde et dans d’autres pays asiatiques.

Selon ces sources, les pourparlers menés avec Fiat auraient porté sur une éventuelle location d’une partie de ses capacités de production en Amérique du Nord au constructeur italien et d’une coopération dans les ventes aux Etats-Unis.

Lasorda a expliqué mardi que le groupe de capital-investissement Cerberus Capital Management, qui contrôle Chrysler, était déterminé à rester à long terme au côté de Chrysler, tout en recherchant d’éventuelles alliances dans un contexte de baisse marquée du marché automobile américain.

Un rapport du gouvernement américain révèle en effet que les ventes au détail ont décliné de 0,1 % en juillet aux Etats-Unis, en raison notamment des baisses de ventes de voitures fortement consommatrices en carburant et de camions. Selon le département du Commerce, les consommateurs américains continuent de subir les effets de la crise du crédit et des prix élevés du pétrole.

En excluant les ventes de voitures et de camions, les ventes au détail ont augmenté de 0,4 % en juillet par rapport au moins précédent.

Le rapport indique aussi que les principaux fabricants d’automobiles comme General Motors, Ford et Chrysler, ont subi une forte diminution de ventes de véhicules dans les derniers mois.

Source : Reuters, AFP, Bloomberg

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz