Image absante

Un regard sur les présentations Chinoises d’automobiles

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone

Xiali_01.jpg

Les présentations de nouvelles voitures sont souvent des messes ultra-formatés avec discours, animations et enfin, ouverture du rideau. Heureusement, d’un pays à un autre, il y a des différences dans la forme. Regardez par exemple ce qui se passe lorsque FAW, premier constructeur Chinois, présente sa Xiali N3

Pour info, la Xiali est Daihatsu Charade produite depuis la fin des années 80 en Chine. Elle est disponible en version 4 et 5 portes. La Charade n’a jamais été à la pointe de la technologie. Du coup, 20 ans plus tard, la Xiali est obsolète à tout point de vue (design, tenue de route, sécurité, etc.), malgré plusieurs lifting. C’est un best-seller en Chine car grâce à sa large diffusion, on trouve facilement des pièces et son entretien est aisé. De toute façon, à 36 800 yuans (environ 3500), qui ferait le difficile? Sa version reliftée, baptisée N3, était donc très attendue.

Première partie de la présentation, le discours de l’officiel ultra-élogieux. Notez quand même le pupitre très fleuri. Que la voiture à côté soit drapée, c’est logique. Mais alors, pourquoi est-ce qu’en guise de décor, il y a une image géante représentant la nouvelle Xiali?

Xiali_02.jpg

Ensuite, sous une pluie de confettis, deux officiels dévoilent… Une version plus petite de l’image qui sert de décor depuis le début.

Xiali_03.jpg

Enfin, les premiers acheteurs de la Xiali N3 (le couple au centre) reçoivent cette magnifique clef en carton doré (avec un ruban rouge) des mains d’officiels portant des bouquets de fleurs sur leur boutonnière. Admirez au passage cette décontraction et cette joie affichée devant les photographes (une attitude typiquement asiatique.)

Xiali_04.jpg

Evidemment, vu de Chine, on doit trouver que cette cérémonie est tout à fait normale. Le décalage culturel n’est que plus flagrant. Et finalement, elle n’était pas si bizarre que ça, la présentation de la Delta à Neuilly

Source:
Autohome

A lire également:
La future voiture de l’année (en Chine): la Xiali N3
Salon de Pékin: la nouvelle Xiali
J’y étais: soirée hypnotique chez Lancia
Un regard sur les publicités d’automobiles Chinoises

Laisser une réponse

10 Commentaires sur "Un regard sur les présentations Chinoises d’automobiles"


Invité
Max, Canada
7 années 4 mois

Joest, tu as raison ! C’est d’un ridicule lorsque d’autres cultures comme celle de la Chine séculaire, copient les niaiseries occidentales !

Parce que, question savoir faire tout un cirque pour présenter un moyen de transport digne de la célébration de la plus grande merveille du monde avec femmes en guise de potiches, musiques de fêtes foraines et danseurs de Sacrée Soirée, nous les occidentaux ont détient la palme !

Invité
Alex
7 années 4 mois

avec tout le respect du monde je trouve cet article assez ridicule… Le symbolisme Chinois et les façons de faire, ça se respecte…

Invité
Valde
7 années 4 mois

D’habitude j’apprecie enormement les articles de JJO, qui sont differents.
Mais honnetement la, il y a un ton moqueur, pas tres sympa, meme choquant, de se moquer des Chinois de cette facon.
Cette cerenomie est tout a fait courante en Chine. Ce qu’on u voit fait partie de leur culture.
Denigrer certaines voitures Chinoises, poue leur design depasse, leur resultat au crash test, etc. pas de probleme.
Par contre se moquer de leur culture (un peu plus ancienne que la notre), pas glop du tout.
Je peux imaginer le commentaire qu’un Chinois francophone laissera sur LBA en lisant cet article.
Au passage, quand je vivais en Chine bien-sur que j’ai trouve plein de choses ridicules (par ex les shows tele musicaux), mais en rentrant en France je me suis rendu compte qu’on y avait pas mal de choses franchement ridicules aussi.

Invité
Cocktail
7 années 4 mois

« Maintenant, il sagit avant tout dune cérémonie à but commercial. A titre personnel, je ne vois pas ce que ça a de blessant. »

+1

Et puis, le coup des photos et du modèle caché, rien à voir avec la « culture chinoise », c’est juste ridicule (comme d’hab dans l’industrie automobile chinoise).

En bref, faudrait qu’ils soient un peu moins bizarre si ils veulent être pris au sérieux.