Accueil Egocentrisme exacerbé Raël rédac’ chef

Raël rédac’ chef

159
12
PARTAGER

n24_julaou_1973.jpgVoici un magazine auto qui fleure bon les seventies. Ca se voit dès le premier coup dil au style des mannequins et à la mise en page très psychédélique. Mais la singularité dAuto Pop est la personnalité de son créateur, qui nest autre que Raël, le très médiatisé gourou de la secte des Elohims.

Le jeune Claude Vorilhon a plusieurs passions. Parmi elles, le chant et lautomobile. Il enregistra ainsi quelques disques sous le pseudonyme de Claude Celler. Ca ne marche pas, vu que ça ne ressemble quà de pâles copies de Brel (pas trop mauvaises tout de même à ce quon dit), son idole. Cest alors quintervient son autre passion, lautomobile.

n01_mai_1971.jpgParallèlement à son éphémère carrière de chanteur, il a obtenu son permis de conduire, ce qui lui a valu de se planter plusieurs fois au volant, sans bobo. Cest en mai 1971 que paraît le premier numéro dAuto Pop, revue consacrée au sport auto (la revue titre « Comment devenir pilote ? »). Le programme comporte principalement des essais de voitures sportives. Presquun magazine comme les autres.

Le site officiel de Raël stipule quAuto Pop devient n°1 des magazines traitant de sport auto. Difficile à vérifier. Ce qui est par contre certain cest que Claude Vorilhon fait en décembre 1973 une rencontre décisive pour le destin dAuto Pop. Une rencontre avec un « être humain dune autre planète », Yahvé, qui découlera sur la création de sa secte. Il y a fort à parier que lextra-terrestre en question sappelle Pierre Messmer et que le message délivré fût linterdiction du sport auto suite au choc pétrolier, induisant une chute vertigineuse dans les ventes dAuto Pop…

n34_sept_1974.gif

Quoi quil en soit, Auto Pop sarrête au n°34, en septembre 1974. Ensuite, Claude Vorilhon devient Raël et fonde le MADECH qui deviendra plus tard le Mouvement Raëlien. Et ça, cest une autre histoire, comme dirait Gérard Blanc.

Mais on ne lâche pas une passion comme ça ! En 1994, Raël reprend le volant en compétition (il avait participé à quelques courses avant sa rencontre) associé parfois à des pilotes célèbres comme Patrick Depailler. Témoin cette magnifique Lamborghini portant son nom.

Lengagement en compétition étant à la demande (et certainement aux frais) des gogos membres de la secte. Aujourdhui, Raël a raccroché son casque pour se limiter à la simulation virtuelle sur Internet où il est, paraît-il, un des meilleurs joueurs au monde

lamborghini_rael.JPG

Sources : le site officiel de Raël, une analyse intéressante des écrits de Raël, site où lon trouve également toutes les couvertures dAuto Pop.

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "Raël rédac’ chef"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Seth
Invité

Un grand génie du marketing 😉

Panama
Invité

Il a été journaliste aussi, non ?

Dire que j’ai peut-être joué contre lui sur Gotham Project en Xbox live. Eh bien j’espère que je lui ai foutu une raclée magistrale, car je suis aussi un des meilleurs joueurs au monde (ça ne coûte rien de le dire).

Marcel
Invité

si il existait aujourdhui,il aurait pu donner en primeur que Alonzo a signé un contract de 2 ans avec Renault pour 18,500,000,US.et que Mclaren accuse Renault d espionage,ca c est de l exclusivité

Marcel
Invité

voici plus de détail,si la voiture n est pas a la hauteur, alonzo peut quitter renault apres 1 an,son nouveau coéquipier sera le jeune Piquet,une condition qu un commenditaire Mexicain exsige.pour les accusations de Mclaren,Biatore s en fou,mais il devra s expliquer le 6 décembre devant la commission.

Joest Jonathan Ouaknine
Editor

A mon avis, c’est Loïc Depailler et non Patrick, car en 1994, cela faisait longtemps que l’Alfa F1 du Clérmontois a fait la sortie de route de trop…

Quant N°1 des magazines sportifs, c’est plausible: dans les années 70, Sport-Auto n’est déjà plus ce qu’il était, Moteurs est introuvable et Auto-Hebdo (qui reprendra une partie du personnel de Moteurs)n’est pas encore né.

wpDiscuz