Accueil Constructeurs Essai nouvelle Twingo (Partie 2)

Essai nouvelle Twingo (Partie 2)

169
17
PARTAGER

new_renault_twingo_470_2.jpg Dans sa première version, la Renault Twingo n’était jamais venue chasser sur les terres des citadines à caractère sportif. Pour le lancement de la nouvelle Twingo, Renault a au contraire axé la majorité de sa communication sur la finition GT, histoire de montrer que sa petite dernière n’a plus grand chose à voir avec l’ancienne.

En s’installant à son volant, la planche de bord apparait robuste dans sa construction mais d’un look terriblement austère. Quelques pointes de couleur ou d’aluminium n’auraient pas été de trop sur une version qui met en avant le plaisir de conduire et dont le prix de base démarre tout de même à 14000 , soit dans la moyenne de la catégorie. A titre de comparaison, une Citroën C2 1.6 16v 110 ch Sensodrive se négocie aux alentours de 15000 .

Pour les sièges, le constat est le même. Ils assurent un excellent maintien et un confort au-dessus de la moyenne mais leur couleur grise est triste à mourir. A l’arrière, la Twingo dispose à partir de la finition Expression de deux sièges indépendants et coulissants qui permettent à quatre adultes de s’installer confortablement à condition de mesurer moins d’1 m 80 et de ne pas emporter de bagages encombrants avec soi.

new_renault_twingo_470_3.jpg

new_renault_twingo_470_4.jpg

Au niveau des rangements, la nouvelle Twingo n’est pas en reste puisque son volume total disponible passe à 28 litres (soit le double de la première Twingo), en grande partie grace à une vaste boite à gants.

En matière d’équipements, notre modèle d’essai disposait de la panoplie complète, soit de la climatisation automatique (en option), du capteur de pluie et de luminosité, de la radio CD MP3 avec prise audio RCA dans la boite à gants, d’un volant en cuir et d’un toit ouvrant panoramique électrique (en option). Tout cet attirail porte son prix à plus de 16000 . Pour les plus exigeants il est en outre possible d’acheter une multitude d’accessoires allant du GPS aux adhésifs de décoration en passant par un tapis antidérapant à installer sur le tableau de bord. Tout n’est pas toujours du meilleur goût, mais le choix est assez large pour satisfaire un maximum de clients.

Voilà, le lecteur MP3 est branché, la ceinture de sécurité (non-réglage) est bouclée, il ne nous reste plus qu’à suivre le parcours qui nous a été tracé sur les routes pittoresques du côté des Baux de Provence et de Saint-Rémy pour juger des qualité dynamiques de la nouvelle petite Renault.

A suivre

Lire également: Essai nouvelle Twingo (Partie 1)

New Renault Twingo 1 New Renault Twingo 3 New Renault Twingo 6 New Renault Twingo 17 New Renault Twingo 5

Poster un Commentaire

17 Commentaires sur "Essai nouvelle Twingo (Partie 2)"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Titi
Invité

En net progrès

Techno Coud
Invité

C’est vraiment fini le temps où nous pouvions avoir une Opel Vectra à 99999 Francs…
14000 Euros pour le modèle de base : bigre !

Valde
Invité

@Techno Coud
c’est la version de base de cette finition (GT), avec ce moteur.
La « vraie » version de base est juste en dessous de 8000 euros si je me souviens bien.
Il y a un tres bon article concernant la Twingo II, avec le detail des prix et des equipements:
http://www.leblogauto.com/2007/05/nouvelle-renault-twingo-les-tarifs.html#more-9463

Rcoco79
Invité

Même si c’est la version « sport », c’est quand même un peu cher non ? Il me semble que la Panda 100hp est plus attractive…

wpDiscuz