Image absante

Ecole de pilotage: Formule Renault 2000 au Bugatti

FR2000 le mans Ecole de pilotage: Formule Renault 2000 au Bugatti
Dans sa série de reportages sur les écoles de pilotage, tant prisées par les amateurs de sensations fortes ou futurs pilotes, le blog auto ne pouvait faire l’impasse sur le célèbre circuit du Mans, à 15 jours de ses non moins célèbres 24h. Ce dernier offre une école de pilotage à faire pâlir plus d’un élève autant par son cadre que par les compétences offertes ou encore la qualité du matériel mis à disposition de nos futurs « Prost ».

Il s’agit bien ici d’école de pilotage.
Le stage se déroule sur 2 journées complètes dont l’intensité risque de vous laisser quelques douleurs au niveau des deltoïdes, cicatrices ô combien méritées pour vos exploits sur piste et les progrès tangibles que vous constaterez dans les mains expertes des instructeurs de l’ACO.
Au placard les mauvaises habitudes de conduite et les freinages de chauffeur de bus: transferts de charge, talons pointes et points de corde seront vos seuls repères pendant ces deux journées, les commentaires des instructeurs et le chrono seront le seul juge de paix… avis aux amateurs.

L’outil de vos exploits: des Formule Renault 2000.
Pour les moins au fait du sujet, il faut savoir que l’on peut trouver un peu tout et n’importe quoi en matière de véhicules dans les stages de pilotage. L’utilisation de Formule Renault 2000 met tout de suite la barre haute:

Moteur atmosphérique Renault de 180 chevaux
Châssis en carbone
Boite séquentielle à 6 rapports
Poids à vide 480 kg
Instrumentation digitale avec acquisition de données…

Si cela vous parait encore un peu flou, sachez que vous vous retrouverez harnachés avec juste assez d’espace vital pour faire un signe de croix, dans l’équivalent d’un étau en carbone qui a le rapport poids puissance d’une Ferrari F50 sans le confort ni les aides électroniques de cette dernière… du bonheur à l’état pur pour les simples d’esprits que nous sommes.
cockpit FR2000 carbone Ecole de pilotage: Formule Renault 2000 au Bugatti
Comme toute bonne école de pilotage qui se respecte, il s’agit ici d’apprendre les règles de l’art du pilotage et ceci commence inévitablement dans une salle de classe ou quelques notions capitales devront chasser des années de laisser aller, l’avant bras pendant à la fenêtre de votre véhicule.
L’équipe de L’ACO est exclusivement comprise de pilotes chevronnés qui outre ce genre de stage « clients », sont également en charge de la formation des pilotes postulant au volant ACO (ex volant Elf) dont le vainqueur sera sponsorisé pour participer au championnat de France de Formule Renault. cette école inaugurée il y aura bientôt 40 ans compte entre autres Sébastien Bourdais et Oriol Servia dans la liste de ses finalistes.

La Formule Renault est une machine de précision qui ne supporte que très mal l’à peu près et dont le caractère intempestif aura vite fait de vous envoyer dans l’herbe à reculons, à raison de 3500 l’aileron. Vu l’ampleur des dégâts potentiels, l’ACO a pris le parti de vous enseigner les notions de trajectoires, freinages, point de braquage, point de corde à grands coups de notions théoriques agrémentées de vidéos explicites de ce qu’il faut faire pour rester sur la piste sans casse.

Une fois le briefing terminé et les pains au chocolat dévorés, il est temps de rentrer, parfois avec difficulté dans les combinaisons triple Nomex de rigueur fournies par l’ACO, sécurité oblige. La formation est progressive et commence par la présentation des véhicules suivie d’une séance de départs, freinages et application de la théorie du talon pointe.
Si la FR 2000 a une boite séquentielle dont les rapports se montent à la volée sans embrayer, il n’en est pas de même de la descente des rapports… Un retour en salle de classe s’impose pour le talon pointe? (freiner – débrayer -le pied droit pivote sur la pédale de frein, le talon vient appuyer un coup bref sur l’accélérateur – enclencher le rapport inférieur – relâcher l’embrayage -lâcher le frein.) Pas de souci, les egos surdimensionnés ont vite fait de laisser place à une humilité de circonstance alimentée par l’angoisse du 360° devant le reste des élèves.
les eleves Ecole de pilotage: Formule Renault 2000 au Bugatti
Une fois ce premier palier franchi et un bon repas au ‘volant’, les apprentis pilotes sont prêts à affronter les courbes du Bugatti et le passage sous le célèbre pont Dunlop. Pas de récréation néanmoins, les instructeurs se positionneront par groupes sur 3 virages successifs afin d’analyser l’application de la théorie. Chaque série comporte une quinzaine de tours sous régime limité à 5000t/mn où chaque passage sera analysé et chronométré, avant d’être décortiqué lors d’un premier debriefing. Les premiers commentaires sont un état des lieux parfois cruel mais peu importe, ce n’est pas le résultat qui compte mais le chemin parcouru.

Deux séries de plus de 15 tours commencent à donner la véritable dimension du circuit et de la voiture. C’est à ce moment là qu’une excès de confiance et la recherche du chrono peuvent provoquer les premiers dégats…

Bilan de première journée, les temps sont tombés de plus de 5s de la première à la dernière série et les ecchymoses me rappellent que le carbone est nettement plus dur que la chair, laquelle à la fâcheuse tendance à mal résister à la force centrifuge imposée par le grip et la rigidité du châssis.

Notre passage au Bugatti s’arrête là, ce qui n’est pas le cas pour le reste des élèves qui viendront le lendemain pour passer le degré supérieur, sans limiteur de régime et descendre encore plus les temps de cette première journée. La saine fatigue et les sourires affichés par l’ensemble du groupe sont évocateurs du succès de cette formule qui au-delà du plaisir qu’elle engendre est une véritable formation au pilotage sur piste.

%name Ecole de pilotage: Formule Renault 2000 au Bugatti%name Ecole de pilotage: Formule Renault 2000 au Bugatti%name Ecole de pilotage: Formule Renault 2000 au Bugatti%name Ecole de pilotage: Formule Renault 2000 au Bugatti%name Ecole de pilotage: Formule Renault 2000 au Bugatti%name Ecole de pilotage: Formule Renault 2000 au Bugatti%name Ecole de pilotage: Formule Renault 2000 au Bugatti%name Ecole de pilotage: Formule Renault 2000 au Bugatti%name Ecole de pilotage: Formule Renault 2000 au Bugatti%name Ecole de pilotage: Formule Renault 2000 au Bugatti%name Ecole de pilotage: Formule Renault 2000 au Bugatti%name Ecole de pilotage: Formule Renault 2000 au Bugatti%name Ecole de pilotage: Formule Renault 2000 au Bugatti%name Ecole de pilotage: Formule Renault 2000 au Bugatti%name Ecole de pilotage: Formule Renault 2000 au Bugatti

Détails du stage:

Déroulement de la 1ère journée
8H30 Accueil – Café viennoiseries -Administratif
9H00 Briefing – Equipement pilotes (fourniture de combinaison, casque, gants, chaussures)
10H30 1ère série (4500 trs/min) : Ateliers freinage, maniement boite de vitesses, talon pointe
12H30 Déjeuner avec les instructeurs, débriefing
13H45 Reconnaissance du circuit en berline avec les instructeurs + briefing écrans
14H45 2ème série : Familiarisation avec la voiture, 4 tours derrière voiture de sécurité + 2 tours libres
16H30 3ème série (4500 trs/min) : 8 tours travail technique par zones (Dunlop-Chapelle-Musée)
18H00 débriefing
18H30 fin de journée

Déroulement de la 2ème journée
8H45 Accueil Café viennoiseries
9H15 Briefing Equipement pilotes
10H00 4ème série (5000 trs/min) : 8 tours travail technique par zones
(Garage Vert- Chemin aux Bufs- Raccordement)
12H00 Déjeuner avec les instructeurs, débriefing
14H00 5ème série (5000 trs/min) : 8 tours, évaluation générale
15H30 6ème série (5000 trs/min selon appréciation instructeurs) : 8 tours chronométrés
17H30 Pot de clôture, remise des feuilles de temps, du diplôme, validation du passeport pilote selon évaluation instructeurs, cadeau 24 H du Mans
Prix: 1450

Pour ceux que le tarif rebuterait un peu, une rumeur court comme quoi un nouveau circuit de 2900m pourrait bientôt voir le jour aux abords du Bugatti et à un prix plus abordable… affaire à suivre.

Merci à Vincent Beaumesnil et à toute l’équipe de l’ACO pour leur accueil.

Le stage en vidéo:

http://www.dailymotion.com/swf/video/x266hq
Le Mans – Cours de pilotage
envoyé par leblogauto

http://www.dailymotion.com/swf/video/x26861
Le Mans – Tour de circuit
envoyé par leblogauto
alain 3 lezards au soleil Ecole de pilotage: Formule Renault 2000 au Bugatti Un merci tout particulier à Alain Dalbera de « 3 Lézards au soleil » pour nous avoir traqué sans relâche avec sa caméra et avoir réalisé ces deux montages vidéos avec le talent que nous lui connaissons.


10 réponses
  1. Bikinours
    Bikinours à |

    Super article, merci beaucoup !!
    il manque juste la caméra embarquée :D lol

    Répondre
  2. Christophe Labédan
    Christophe Labédan à |

    A mon grand malheur… j’en rêve ;)
    Il va falloir investir un peu!

    Répondre
  3. Paulo
    Paulo à |

    Oui hyper interessant… Mis à part le prix, est ce que c’est vraiment abordable par tous?
    Les voitures ont l’air assez puissantes et difficiles à conduire… Quel genre d’experience est ce que cela demande en « pilotage »?

    En clair, est ce que le quidam aura l’air ridicule au volant d’un de ces engins?

    Répondre
  4. mQc
    mQc à |

    @ Christophe,merci infiniment pour ce reportage.a tous les jeunes qui re^vent de voiture sport,voici l occasion de vous dépasser,tout le monde qui recoit un permis de conduire devrait suivre ce cours qui est a mon humble avis indispensable.beaucoup verrait qu on as pas besoin de 500 hp pour s éclater et surtout connaitre a fond le véhicule qu on as sous la main, ce qui éviterait beaucoup d accident.tout cela hors route, c est l évidence me^me.hum?

    Répondre
  5. Vincent Beaumesnil
    Vincent Beaumesnil à |

    Merci Christophe pour ce superbe article. Un vrai plaisir de t’accueillir dans notre école!

    Pour info je vois que certains semblent un peu « refroidis » par le prix, ce que je comprends, mais sachez que vous pouvez opter pour une journée à 750 également. je vous invite à visiter http://www.lemansdriver.fr pour en savoir plus!

    Répondre
  6. Chriostophe Labédan
    Chriostophe Labédan à |

    Pour être tout à fait honnete, c’est un genre de reportage plutot sympa à faire, donc aucun mérite ;)

    Pour répondre à Paulo, effecticement les FRenault 2000 sont assez raides. Une premiere experience à bord peut être assez impressionante (minimum de 4000t/mn pour la faire demarrer, talon ponte necessaire au rétrogradage, boite séquentielle + tous les autres paramètres à prendre en compte).
    Par contre l’équipe prend vraiment en compte les differents niveaux et la formation est progressive. Au final, les marges de progression sont vraiment impressionantes… Il n’y qu’à voir les sourires ambiants.

    C’est l’occasion de piloter une veritable monoplace de course sur un circuit mythique… que du bon.

    Répondre
  7. Chriostophe Labédan
    Chriostophe Labédan à |

    De rien Vincent,
    Nous revenons quand tu veux… ;)

    Nous serons d’ailleurs dans les paddocks Jeudi pour les essais des 24h… ca risque de faire une différence!

    Répondre
  8. Chriostophe Labédan
    Chriostophe Labédan à |

    J’attends d’ailleurs avec impatience les commentaires de mes co-stagiares ;)

    Répondre
  9. matthieu
    matthieu à |

    je voulais savoir si je fais le stage et ensuite si je tente d’obtenir un volant ACO komen se passe la suite apré le championnat de france…possibilité ( avec énormément de travail…et d’ambition) obtenir une place en F1? merci…

    Répondre
  10. matthieu
    matthieu à |

    voici mon blog…merci d’une réponse détaillé merci infiniment pour un fou amoureux des circuits….

    Répondre
Poster un commentaire