Image absante

Toyota tout en haut du tableau

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone

toyota_logo.jpgL’information est partout, c’est parce que l’événement est d’importance. Pour la première fois depuis 1931, General Motors n’est plus le plus gros vendeur d’automobiles. Lors du premier trimestre 2007, Toyota a vendu 2,35 millions de véhicules, soit 100.000 de plus que GM. Il faut maintenant attendre le résultat en année pleine pour inscrire dans le marbre ce fait historique, mais il n’y a pas de raison pour que cela ne continue pas. Il y a plusieurs facteurs convergents pour expliquer la réussite du constructeur japonais: son système de production amélioré en continu et largement étudié et reproduit, qui lui permet une excellente rentabilité, une large implantation internationale de la production, la priorité donnée à la fiabilité et au service et un parti pris stylistique neutre à l’extrême mais très réfléchi, qui ne passionne pas grand monde mais ne déplait réellement à personne.

Ajoutez, grâce à la clairvoyance des dirigeants dans les années 90, un investissement judicieux et assez moqué à l’époque dans les technologies hybrides mais qui a porté ses fruits au moment précis où le monde s’éveillait aux problèmes environnementaux et à la raréfaction prochaine du pétrole, et qui a donné à relativement bon compte et au meilleur moment à Toyota une image « verte » bien au-delà de chiffres de ventes des hybrides pas ridicules mais encore anecdotiques au regard du total de la production.
Ajoutez encore la réussite de Lexus qui apparait désormais, après avoir été créé de toutes pièces il y a moins de vingt ans, comme une alternative crédible aux traditionnelles marques du haut de gamme et empile les récompenses.
Tout ça mis bout a bout fait qu’on ne voit pas bien ce qui pourrait stopper le rouleau compresseur dans un futur proche. A moins que les constructeurs coréens, qui commencent à grignoter des parts de marché aux Etats-Unis et en Europe avec une démarche assez similaire au constructeur de Nagoya, ne se mettent à battre le géant japonais à son propre jeu…

Sources: AP via Herald Tribune

Laisser une réponse

16 Commentaires sur "Toyota tout en haut du tableau"


beniot9888
Invité
Ben
8 années 2 mois

Ah ben oui, forcément, si ils ont des dirigeants clairvoyants, là, on est dans la concurrence déloyale ! Nous, on a que Ghosn et Streiff.

On échange ?

Invité
Gatto Rosso
8 années 2 mois

le seule obstacle visible à l’hegemonie : la dérive en qualité et fiabilité de certains modèles de la marque (Yaris et Corolla en europe, Camry aux US) qui si elle n’est pas maitrisée pourrait pénaliser la marque à long terme.

Invité
superstar
8 années 2 mois

Moi ce que j’attends avec impatience, c’est que la GM fasse elle aussi preuve de clairvoyance. Et vite!

(Ou alors ils revendent Chevrolet à des gens qui sauront quoi en faire)

http://superstarcomeback.ci-blog.fr

Invité
Bert
8 années 2 mois

@ Gatto Rosso
« le seule obstacle visible à lhegemonie : la dérive en qualité et fiabilité de certains modèles de la marque » tu te bases sur quoi pour dire ca? parceque les enquètes JD Power montrent plutôt le contraire non??

Invité
Gatto Rosso
8 années 2 mois

@bert:

je me base sur le rapport des statistiques des pannes 2006 de lautomobile-club allemand ADAC, qui vient d’etre publié. Celui ci met en évidence 2 phénomènes:
1) les enormes effort de tous les contructeurs européens qui parviennent maintenant à rejoindre les japonais en terme de fiabilité

2) toyota, qui avait 3 ou 3 années d’avance par rapport aux eurpoéens en terme de fiabilité, connait une hausse de ses pannes immobilisantes sur ses modèles corolla et yaris années 2005 et 2006.

s’ajoutent à cela les recents rappels de Camry et les excuses publiques du président de toyota, qui a reconnu lui meme qu’il y avait eu une dérive de fiabilité.

Entendons nous bien, toyota fait toujours d’excellentes voitures, reste à voir si cette dérive va être contenu et elle n’est que ponctuelle ou si elle va se poursuivre à long terme…