Accueil Bristol Les malheurs de Mendoza Stewart, ex-propriétaire d’une Bristol 411

Les malheurs de Mendoza Stewart, ex-propriétaire d’une Bristol 411

46
2
PARTAGER

Mendoza_stewart.jpg

Dans Les mystérieuses cités d’or, Mendoza cherchait des cités en or (d’où le nom de la série.) A la même époque, Mendoza Stewart cherchait l’une des 287 Bristol 411 produites et en 1984, il en a trouvé une, de 1972.

En décembre 2004, il se gare près de l’appartement de son fils, à Lambeth, au sud de Londres. Lorsqu’il veut repartir, horreur: impossible de retrouver son véhicule.

Il contacte la police municipale, qui ne sait pas où elle est. Puis il découvre plus tard que son véhicule a été mis à la fourrière (alors qu’en tant que propriétaire d’un véhicule de collection, il était dispensé d’horodateur à Lambeth.) Pire encore, lors de l’enlèvement, le véhicule fut levée par le toit, endommagant irrémédiablement la carrosserie en aluminium, désormais irréparable.

Le conseil municipal à reconnu son erreur et lui a offert… Des excuses. Pas content (on le comprend), M. Stewart les a trainé devant les tribunaux. Valeur de la voiture: 30 000£, soit environ 50 000.

Source:
This is London (reprise dans tous les sites du monde)

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Les malheurs de Mendoza Stewart, ex-propriétaire d’une Bristol 411"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Ben-FR
Invité

Pas mal le coup

Pierric
Invité

B******… C’est désolant quand même :(.

wpDiscuz