Image absante

Volkswagen se met au blé

iogen 1 Volkswagen se met au blé
En ce début d’année, les annonces concernant les nouveaux types d’énergie n’en finissent pas. Soucieuses de trouver de nouvelles voies, de respecter les nouvelles normes et de s’adapter aux besoins et surtout aux exigences  des consommateurs, nos constructeurs lorgnent vers les énergies alternatives.
Volkswagen n’est pas en reste et à annoncé en ce début d’année qu’elle venait de signer avec la société Iogen, en partenariat avec Shell, un accord pour étudier la possibilité d’implanter en Allemagne une usine de fabrication de bio carburant basée sur le procédé Iogen.
 

L’entreprise canadienne, Iogen Corp,
est à l’origine d’une nouvelle technologie permettant de produire de
l’éthanol cellulosique à partir de la paille de blé. Depuis trente ans,
cette société est devenue le leader des t
echnologies enzymatiques. L’usine peut traiter jusqu’à 40 tonnes de paille
de blé chaque jour. Pour Jeff Passmore, vice-président d’Iogen, c’est
la première fois à sa connaissance qu’un constructeur automobile
s’investit dans la production de carburant. Selon lui, Volkswagen se
doit de répondre aux exigences imposées par L’Union Européenne en
matière de réduction de gaz à effet de Serre, afin de respecter le
protocole de Kyoto.
.

Sources : Bulletins électroniques.com; Iogen.

4 réponses
  1. Elisabeth
    Elisabeth à |

    Décidemment, les grands esprits se rencontrent, car de mon cote, j’ai failli faire un article sur le sujet … !!! qui m’interesse bcp !!!

    en tout cas, c’est super interessant cette histoire
    !!!!

    Répondre
  2. jppautomobiles
    jppautomobiles à |

    Je trouve cette initiative vraiment excellente -bien que cela fasse 10 ans que tous les constructeurs auraient du trouver un consortium afin de mettre ce type de technologie en place-, la question est maintenant de savoir a quelle echeance le grand public aura la possibilité de s’orienter vers ce type de nouveaux caburants.
    Mis à part le protocole de Kyoto -qui en un sens n’a aucune valeur tant qu’il est ignoré par certaines grandes puissances-, rien ne se pose face aux lobbies petroliers.
    Mais saluons l’initiative qui est belle…

    Répondre
  3. Wouhou
    Wouhou à |

    Très bonne idée ! D’autant plus bonne que la France est bien fournie en ble. Mais je ne pense pas que les cultures actuelles soient en mesure de satisfaire la demande tant pour l’alimentaire que pour le carburant…

    Qui sait cela va peut-être donner la vocation de céréalier à certains !

    Répondre
  4. Christophe
    Christophe à |

    Je viens de tomber sur ce site completement par hazard.
    J’apprecie vos commentaires sur Iogen et sur notre accord recent avec Volkswagen.

    N’hesitez pas a me contacter si vous souhaitez un complement d’information.

    Christophe Bourillon
    VP, Public Affairs – Europe
    Iogen

    Répondre
Poster un commentaire