Accueil Alpina Alpina B7 : pour faire bonne figure

Alpina B7 : pour faire bonne figure

89
16
PARTAGER

Alpina_b7_frontLe Blog Auto se fait régulièrement l’écho des Mercedes revues et corrigées par AMG et Brabus, par exemple la dernière salve présentée à Genève après celle de Detroit. Il ne faudrait pas oublier cependant que BMW propose également ses modèles en version tuning corporate, y compris la série 7, qui n’a pas la visibilité d’une classe S AMG ou même de l’Audi S8. Il faut dire que contrairement aux modèles plus bas dans la gamme, la Série 7 ne bénéficie pas (encore ?) du prestigieux badge M qui orne les calandres des missiles bavarois. Qu’à cela ne tienne, c’est le tuner ami de la famille depuis des lustres, Alpina, qui se charge de donner des ailes au carrosse munichois, rebaptisé B7 selon la nomenclature en vigueur.

A l’occasion du lancement de la B7 aux Etats-Unis, il est intéressant de jeter un oeil sur la B7 millésime 2006 pour établir la comparaison avec les concurrentes de Stuttgart.
Alpina ignore le V12 de la 760 et préfère prendre pour base le V8 4,4 litres de la 745 sur laquelle il greffe un compresseur: le résultat de l’opération donne 500 chevaux et un couple conséquent de 700 Nm, pour une V max de 300 km/h et 4,9 secondes de 0 à 100 km/h. Honorable pour le moins, mieux que l’Audi S8 mais un sérieux cran en dessous de la Mercedes S65 AMG, ce qui est justifiable par un prix de vente nettement inférieur (estimation basée sur les versions précédentes des deux voitures) mais à ce niveau, l’argument prix compte-t-il vraiment ?
La préparation B7 est complétée par l’application d’une dose généreuse de bois précieux et autres ornementations d’usage dans l’intérieur, et Alpina signe la voiture par une suspension active et les très reconnaissables jantes de 21 pouces qui s’ajoutent à quelques appendices aérodynamiques discrets. BMW n’est visiblement pas mécontent du résultat puisque c’est le constructeur qui se charge de la promotion de la B7 sur de nouveaux marchés, Arabie Saoudite en janvier et donc les Etats-Unis où après avoir finalement obtenu l’homologation, la B7 sera diffusée en 200 exemplaires en 2006.

Source : BMW – Alpina

Lire également:
BMW Alpina B6 Cabriolet
20 ans déjà: BMW Alpina B6 3.5

Alpina_b7_rear
Alpina_b7_side
Alpina_b7_dash
Alpina_b7_engine

Poster un Commentaire

15 Commentaires sur "Alpina B7 : pour faire bonne figure"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
funboy2b
Invité

Les jantes et le moteur me suffiront. Très peu pour moi la jacky touch pour le reste…

FastBear
Invité

La Série 7 est si moche qu’il est difficile d’arranger la chose sans sortir l’artillerie lourde qui de toute façon ne la rendra pas plus belle. Les jantes old school sont jolies et la couleur de la voiture aussi. Le soucis reste la voiture en elle même. Un mix entre une Lexus ( une copie d’une copie donc, un comble ! ) et une berline Ford américaine des nineties. Je me demande ce que les américains et les asiatiques lui trouvent.

joe
Invité

Eh fastbear quand on a aucun gout on préfère mercedes…Cela dit l’aileron est un peu trop « tuning » à mon gout.

Raffa
Invité

[édité par Pierre-Laurent Ribault] S’il vous plaît, pas d’attaques personnelles, chacun est libre de ses appréciations. Restons constructifs.

Anonyme
Invité

Je ne suis pas sûr que le fait que ça plaise énormément aux Chinois, Américains et Russes, soit forcément synonyme de bon goût!!! 🙂

wpDiscuz