Accueil Divers Brooke Double R

Brooke Double R

58
3
PARTAGER

Brooke_cars_200505 L‘Angleterre est décidément la patrie automobile exotique par excellence. L’atmosphère ilienne engendre parfois quelques rigidités d’esprit mais, dans le domaine automobile, les anglais sont réellement d’une saveur exquise pour l’amateur autophile. Dernier délire en date, la Brooke Double R. Née dans le Devon, cette démon…iaque automobile continue de sacrifier au sacro-saint dogme du ‘Light is Right’.

Brooke_cars_200502 Son chassis tubulaire accueille une "baignoire-cockpit" en composite et un moteur Cosworth Duratec (2.0 ou 2.3 l pour une puissance de 190 à 300 ch) pour un poids total de 550 kgs. Beau rapport poids/puissance qui ferait palir une Lamborghini Murcielago.

Brooke_cars_doubler Rien de bien original dans tout ça, puisqu’une Ariel Atom le fait déjà, mais l’entrain et l’optimisme avec lesquels les artisans les plus divers fournissent leur vision du "Street Racer" est euphorisant. La Double R sera distribuée en conduite à gauche ou à droite, preuve des ambitions de ses géniteurs.

L’auto aux courbes délicieusement rétro sera disponible à la vente au Printemps prochain pour un tarif de 35.000 euros et fera ses premiers pas en public lors de l’Auto Sport International de Birmingham, le 12 janvier. Les journalistes pourront rudoyer un premier prototype dès le mois de Février. Y serons nous ? Pour en voir plus, le site de la marque est ouvert.

Lire également: Une nouvelle usine pour TVR
                          Marcos TSO GT2
                         Ariel Atom 2

Source: Piston Heads

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Brooke Double R"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Laurent
Invité

Je la trouve plus sympa que l’Ariel pour son coté « convivial » avec deux places de front.
Et probablement plus utilisable car plus coupleuse.
Apparemment ils veulent la faire homologuer.

J’espère en croiser une sur la route un jour, ça doit faire un drôle d’effet. (à défaut d’en acquérir une par moi-même mais qui sait ?)

Wouhou
Invité

En octobre dernier, j’ai vu pendant une semaine une Ariel Atom sur mon trajet pour aller à la fac. Je me suis arrêté pour la regarder de plus près. J’adore cette « voiture » mais force est de constater que ce n’est pas utilisable au quotidien. La protection est aussi bonne que sur une moto. Dans cet Brooke, au moins, on est un peu plus à l’abris des courants d’air, surtout sur les côtés…

Vivent les artisans anglais et leurs voitures de folie ! Espérons qu’il y ait un jour des constructeurs hexagonaux pour donner la réplique aux grands bretons.

P.G
Invité

les normes de l’Utac sont malheureusement autrement plus difficiles que les anglaises

wpDiscuz